Créer son entreprise, c’est considérer chaque événement comme une opportunité à évaluer - Challenge

« Créer son entreprise, c’est considérer chaque événement comme une opportunité à évaluer »

Amoureux du design, Johnny Lagneau a développé 13pixels, [une agence digitale en Wallonie](http://www.13pixels.be/ Visiter le site de 13pixels), qui accompagne ses clients dans le développement de site web ou réalise la création de supports de communication multimédia. Ancien salarié, il a fait confiance à Challenge pour l’aider à créer son entreprise en Wallonie. Il profite désormais d’une vie d’entrepreneur riche et intense, au coeur de laquelle chaque événement peut devenir une opportunité. Depuis janvier, 13 pixels compte un premier salarié.

Peux-tu nous expliquer ce qui t’a poussé vers la création d’entreprise ?

Je ressentais le besoin de fournir une prestation complète où j’avais la main sur l’ensemble des aspects des projets que je devais gérer. Dans mon ancien job, la relation client, le devis et la réalisation étaient assurés par des personnes qui n’avaient que peu de contact entre elles. Il en résultait des incompréhensions et des tensions, ce qui étaient nuisibles à la créativité. J’avais aussi l’envie de proposer des concepts novateurs, en phase avec les besoins du client.

Quelle activité as-tu développée ? Et sur quelle base as-tu décidé de lancer cette activité ?

J’ai développé l’agence web 13pixels qui est un studio de création de supports de communication multimédias avec une orientation web. Nous proposons des solutions sur mesure pour chaque projet. Nous avons eu le plaisir de réaliser un portail en ligne pour aider à redévelopper la filière laine. Nous avons aussi créé un outil de gestion de liste de cadeaux, un outil de gestion d’épicerie. Nous avons récemment créé une application Facebook pour aider les supporters de foot à montrer leur engouement et à l’afficher sur leur photo de profil et de couverture. Nous réalisons aussi des applications pour smartphones. Tous nos sites sont désormais adaptés au marché des supports de communications mobiles. De plus, en analysant le marché des agences web et de graphisme, il est ressorti deux faits marquants qui sont, à mon avis, des erreurs de stratégie. Soit les projets réalisés sont en phase direct avec les goûts et couleurs du client, soit ils dépendent des choix purement subjectifs du créatif. Notre approche est différente: en utilisant les standards et codes visuels actuels, nous proposons des créations qui touchent "les clients de nos clients en ciblant leurs besoins". Pour finir, nous fournissons les formations de nos réalisations sous forme de vidéo pour que nos clients aient les clés de leurs outils de communication web.

En quoi le fait d’entreprendre a-t-il changé ta vie?

Le fait de créer une entreprise en Wallonie a littéralement changé ma vie, et l’a fait évoluer en permanence. Les rencontres, les discussions, la résolution de situations complexes et bien d’autres événements font désormais partie de mon quotidien. Ce qui a vraiment changé, ce sont mes capacités d’adaptation et d’observation. Chaque événement est une opportunité qu’il faut évaluer, tester mentalement, soumettre à son entourage avant de décider des actions à entreprendre. Je garde aussi l’esprit ouvert pour proposer des solutions innovantes quand le besoin s’en fait ressentir.

En quoi Challenge a-t-il apporté des réponses à tes questions?

J’étais conscient que la vie d’indépendant n’était pas un long fleuve tranquille, mais je n’en savais pas plus. Challenge m’a permis de définir mes priorités, de structurer mon projet et de faire les choix judicieux aux moments opportuns. À la fin du "Village des créateurs", j’ai posé des mots sur ma manière de travailler, comme un Leitmotiv, pour éviter de me laisser enfermer dans la routine qui risquait de s’installer avec le temps: "Commencer petit, voir grand". J’applique ce principe tous les jours. Cela fait désormais six mois que nous sommes deux au sein de 13 pixels, complémentaires avec une démarche de travail originale. Antoine Lacroix, embauché en janvier 2014, et moi travaillons presque exclusivement en call-conférence et nous nous rencontrons lors des rendez-vous clients. Nous sommes habitués à cette manière de fonctionner puisque nous l’avons pratiqué pendant nos trois années d’étude à l’ESIAJ Namur. Nous sommes toujours petits, mais moins qu’hier et nous voyons grand pour demain.

Quels conseils donnerais-tu a celui qui désire se créer son entreprise?

De prendre du plaisir, de relever les challenges et d’évoluer.

www.13pixels.be

Cadre