Le choix de l’indépendance, c’est une question d’épanouissement personnel. - Challenge

« Le choix de l’indépendance, c’est une question d’épanouissement personnel. »

Benoit Rousseau, architecte de formation, a décidé de changer de vie en devenant un créateur d’entreprise. Créatif, dynamique, enthousiaste, il souhaitait sortir des sentiers battus, créer du sens au niveau professionnel. C’est dans cette optique qu’il a intégré, en septembre, le Village des Créateurs® de Challenge.

Quel est votre projet ?

Je suis architecte de formation. Après mes études, je me suis tourné vers la peinture avant de me spécialiser dans la conception et la réalisation de vitraux d’art. Je développe une technique qui associe l’assemblage traditionnel au plomb avec un travail au four, plus contemporain, de chacune de mes pièces de verre. Cette technique est aussi appelée « Fusing ». Je l’ai développée à l’académie des beaux-arts de Namur, ces dernières années. Elle me permet de passer de l’aspect lisse, associé aux vitraux que l’on connaît, à un aspect de type rugueux. En parallèle, je suis à l’origine de la constitution d’une asbl intégrant les fondements de l’art-thérapie dans le cadre d’une dynamique de groupe. Les ateliers créatifs que nous proposons sont ouverts à tous. Nous privilégions l’échange, la découverte, la tolérance et l’entraide. J’y anime « l’atelier bâtisseurs » où j’aborde les thème de l’auto-construction et de l’artisanat au départ du travail du verre et de la lumière.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vouloir devenir indépendant et donc à changer de vie ?

Le champ des possibles propre à ma formation me semblait trop réduit en matière de créativité. En plein milieu de mes études d’architecture, je me suis rendu compte qu’il me serait impossible de confronter mes idéaux à la réalité du métier. Faute de pouvoir me réorienter, j’ai finalement obtenu mon diplôme. La fin de mes études fut, d’ailleurs, tellement pénible que je ne m’imaginais plus pouvoir avancer valablement sans développer ma créativité avec un minimum de liberté. Faire le choix de l’indépendance découle de cette même idée. C’est une question d’épanouissement personnel. Quelque part, j’avais déjà décidé de changer de vie bien avant ma participation au Village des Créateurs®. L’envie d’être autonome dans mon travail et d’y apporter du sens m’avait déjà poussé à sortir des sentiers battus et à expérimenter d’autres disciplines que celle qui m’était apparemment destinée. Il est parfois difficile de sortir du domaine de compétence associé à un parcours académique bien déterminé ou de devoir justifier ses choix par rapport à un entourage inquiet quant à la réussite de votre avenir professionnel. Se réorienter demande donc pas mal d’énergie mais le jeu en vaut la chandelle.

Vous suivez actuellement la formation « Le Village des Créateurs® » proposée par Challenge. Comment cela se passe-t-il? Que vous apporte cette formation?

Je compare le Village des Créateurs® a un « accélérateur à particules ». Pouvoir confronter son projet à l’avis d’autres personnes engagées dans la même démarche que la vôtre, c’est très stimulant et ça permet pas mal d’interactions. En ce qui me concerne, le point de départ était de me préparer au démarrage de mon activité, d’y apporter un cadre et une structure. Tout cela m’a permis de me prendre en main, d’assumer durablement mon projet et, finalement, de gagner en assurance.

Plus d’infos sur l’accompagnement de Challenge? 061/28.75.41

Cadre